L'Heuristique: Journal des étudiants de l'ÉTS

Oncle Bernard – L'anti-leçon d'économie

Juillet 2016 » Culture » Par Félix-Antoine Tremblay, étudiant de génie de la construction, rédacteur en chef de L'Heuristique

Image pour Oncle Bernard – L'anti-leçon d'économie
 
L'Oncle Bernard
Photo distribuée pour utilisation médiatique

Bernard Maris, connu sous le pseudonyme « Oncle Bernard », était docteur en sciences économiques. Né le 23 septembre 1946, il est décédé le 7 janvier 2015 lors des attentats contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

L'anti-leçon d'économie consiste en le matériel brut récolté lors d’une entrevue avec Oncle Bernard par Richard Brouillette, dans le cadre de la réalisation du film L’Encerclement – La démocratie dans les rets du néolibéralisme. L’entrevue a eu lieu le 8 mars 2000 et sa version intégrale n’aurait pas été rendue publique si ce n’avait été de la mort tragique qu’a connue Bernard Maris. Richard Brouillette avait conservé ses bobines de l’époque et a choisi de ne pas effectuer de montage, hormis celui de mettre bout à bout ses enregistrements.

Le documentaire, diffusé en noir et blanc, permet d’apprécier la complexité de l’enregistrement sur pellicule. L’entrevue est fréquemment interrompue par des changements de cassette, mais l’audio est en continu. À plusieurs reprises, l’auditoire se retrouve devant un écran noir. Cette présentation toute naturelle accentue l’effet de proximité de l’entrevue. De plus, le réalisateur intervient très peu, et cela laisse croire que Bernard Maris s’adresse directement à l’auditoire, et ce, d’une façon très informelle. Cela permet également à Bernard Maris de donner des réponses détaillées, mettant du même coup en valeur son caractère passionné.

Dans L'anti-leçon d'économie, Oncle Bernard semble prévoir l’avenir de l’économie. Par exemple, il décrit avec assurance et précision la crise économique de 2008, huit ans auparavant, de même que plusieurs autres phénomènes socioéconomiques. Bernard Maris n’a pas la langue dans sa poche et il n’hésite pas à aller à contre-courant. Il s’en prend vigoureusement aux fondations du système économique, tout en écorchant certains grands noms du domaine. 

Sa critique du modèle économique moderne est rien de moins que fascinante. Comme l’a déclaré le jury du 29e Festival international du cinéma francophone en Acadie, celle-ci est claire, radicale et assumée.

L'anti-leçon d'économie est une œuvre à ne pas manquer pour quiconque s’intéresse au sujet de l’économie et plaira particulièrement aux altermondialistes. Plusieurs extraits de L'anti-leçon d'économie sont disponibles en ligne : bit.ly/1URKmFhbit.ly/1Q0OZuqbit.ly/23lG6Tdbit.ly/1MnfCsQ; et bit.ly/1VeHuTd.