L'Heuristique: Journal des étudiants de l'ÉTS

Diantre! C’est quoi le club Cedille?

Novembre 2014 » Clubs étudiants » Par Patrick Laurin, étudiant de génie de la production automatisée, capitaine et cofondateur du club Cedille

Image pour Diantre! C’est quoi le club Cedille?
 
Logo du club Cedille.

C’est une question que j’ai entendu à de multiples reprises. La réponse a été trop longtemps vague, et je vais tenter de remédier à la situation dans cet article!

Tout d’abord, Cedille a été fondé il y a un peu plus d’un an, au printemps 2013. Il s’agit de l’œuvre de Michaël Faille, étudiant en TI, et moi-même. Michaël a été le tout premier capitaine et il a tout particulièrement travaillé très fort pour l’établissement des fondations administratives ainsi que pour l’obtention d’un local. J’ai, depuis peu, pris la relève en tant que  capitaine. Cedille, c’est l’œuvre de notre passion pour l’informatique libre sous Linux, d’encouragements de collègues ainsi que des encouragements et multiples prêts matériels du Laboratoire de communications multimédias en téléprésence (Synchromedia).

L’objectif de Cedille? Apporter une contribution à un élément qui semble manquant dans la communauté de l’ÉTS : le système d’exploitation GNU/Linux et les logiciels libres.

Saviez-vous qu’il y a déjà eu un club de logiciels libres auparavant à l’ÉTS? C’était le Gull ÉTS, ou « Groupe Utilisateur de logiciels libres ». Alors Cedille, c’est quoi? C’est le « Club d’expérimentation DevOps et d’intégration de logiciels libres et embarqués ». Non, vous n’êtes pas obligés de le retenir par cœur, vous avez droit à une feuille recto verso!

Cedille, c’est un club de logiciels libres. Cependant, c’est bien plus qu’un simple regroupement d’utilisateurs de Linux; c’est un club ayant de multiples volets.

Un premier volet concerne l’organisation de formations et conférences axées sur le domaine du logiciel libre. La communauté de l’ÉTS sera au courant des événements à venir par l’affichage près des ascenseurs, ainsi que par la page Facebook et le site web de Cedille. D’ailleurs, le site web est maintenant en ligne! Rendez-vous à cedille.etsmtl.ca.

Un second volet est axé sur les systèmes embarqués. Nous réalisons des prototypes et des projets variés à l’aide de plateformes tels que l’Arduino ou le Raspberry Pi, entre autres. Nous avons présenté un prototype de machine à café contrôlable depuis une interface web installée dans un Raspberry Pi, aux portes ouvertes de l’ÉTS en 2013. Ce premier petit projet simpliste nommé « CafETSière » était une preuve de concept pour démontrer les possibilités du logiciel libre et du matériel libre (open hardware). Ce projet a donné naissance à un second projet de plus grande envergure qui concerne le contrôle automatique de la préchauffe d’une machine à expresso : « Projet nETSpresso ». Ce dernier est possible grâce à Jérémie Voix, titulaire de la Chaire de recherche industrielle en technologies intra-auriculaire Sonomax-ÉTS (CRITIAS). 

Le dernier volet se base sur le développement opérationnel (DevOps) et le déploiement d’une plateforme infonuagique (cloud computing) avec Openstack. Expérimenter avec le « DevOps », c’est effectuer le déploiement autonome de serveurs à grande échelle pour le contrôle et la virtualisation des ressources informatiques. Le tout est intimement lié aux technologies du cloud computing qui permettent d’avoir accès à ces ressources informatiques de manière décentralisée. Pour en savoir plus sur le sujet à l’aide d’exemples, jetez un coup d’œil sur internet pour « Amazon Web Service (AWS) » et « Google Cloud ». Le déploiement d’une plateforme infonuagique chez Cedille permettrait aux autres clubs étudiants d’avoir accès à des ressources informatiques supplémentaires à des fins de calculs, de stockage, de bases de données, et bien plus.

Avec ces trois principaux volets réunis, le club Cedille aspire à se démarquer comme un club étudiant dynamique, en intégrant une mission de collaboration et de partage avec l’ensemble des clubs étudiants de l’ÉTS.

Les membres du club sont encouragés à utiliser principalement Linux et les logiciels libres pour la réalisation des divers projets, tout en développant un esprit de collaboration et de partage des connaissances. Bien que le local de Cedille soit un tout petit local du style « hackerspace », déjà plus d’une dizaine de membres y sont impliqués. Nous recrutons en tout temps, et vous êtes les bienvenus, même si vous ne voulez que discuter par simple curiosité. Si vous ne savez pas comment installer ou utiliser Linux, nous pouvons vous le montrer avec plaisir. C’est un rendez-vous au local A-1726, dans le couloir des clubs!